Développement personnel : quelles sont les six étapes à maîtriser…?

Dans toute démarche de connaissance de soi et de développement personnel, nous devons d’abord être en mesure « d’observer » les mécanismes qui sous-tendent nos actions et nos comportements. Passons en revue 6 points à maîtriser (les points 4 et 5 sont plutôt des techniques de visualisation créatrice que nous développerons ultérieurement)  :

La reconnaissance du désir : À ce premier stade, c’est l’honnêteté qui prime ! Il s’agit d’être capable de ne rien se cacher, autrement dit de voir notre souhait tel qu’il est.  En réalité, ce n’est peut-être pas aussi simple qu’il n’y paraît car reconnaître en soi la présence de ses désirs peut parfois éveiller certaines craintes. Pensez-y : un tel constat peut susciter en nous la peur de souffrir à l’idée qu’il ne puisse pas se réaliser, du fait des circonstances trop peu favorables. La souffrance qui en découle vient du fait que les conditions dans lesquelles nous vivons ne nous permettent pas de satisfaire nos désirs, d’où notre tentative de minimiser l’impact de la déception encourue en nous mentant à nous-même ou en niant nos propres aspirations. Nous vous proposons donc ici un changement d’attitude mentale qui est d’accepter le « risque » de souffrir devant l’impossibilité (probable) de réaliser ce désir ainsi reconnu.

L’acceptation du désir sans culpabilité : À ce stade, il s’agit de se libérer de nos idées reçues et de nos croyances, pour reconnaitre pleinement sans restriction aucune la légitimité de notre désir. L’idée que nous avons droit à ce désir doit être l’évidence même !

Le détachement par rapport au désir : Cette étape s’avère cruciale et consiste à isoler ce désir par rapport à soi-même, comme s’il appartenait à une autre personne. C’est également une manière d’accepter  plus complètement notre légitimité (« si les autres y ont droit, pourquoi pas moi? » ;)) D’un point de vue pratique, dans ce type d’expérience, nous envoyons le message à notre inconscient complet, individuel et collectif, qui, ensuite, s’il accepte, fera en sorte que le désir se réalise.

Étape de la concentration passive : On utilisera à ce stade un état de réceptivité par la concentration passive pour « construire », à partir de matériaux présents dans notre subconscient et notre inconscient, l’image de l’objectif visé. Pour ce faire, on laissera notre mental « fantasmer » sur le désir préalablement reconnu et accepté…

La concentration active : Cette étape consiste à envoyer le message : il s’agit d’adresser une demande à la force qui se trouve au plus profond de nous, autrement dit la vie, cette énergie fondamentale qui nous anime.

L’attente et confiance tranquille. Souriez, y’a plus rien à faire qu’à attendre !

Soyons honnête, chacune de ces étapes demande un engagement et un dépoussiérage de soi… Chic alors, y’a du boulot !

Auteur : MM'SG

Freelance Formée depuis 15 ans aux techniques manuelles de relaxation (sophrologie pédagogique, Toucher conscient), à la réflexologie faciale Dien Chan, aux massages énergétiques, je propose des soins holistiques personnalisés. Docteur en sciences du langage, je dispense également des cours ou des séances de coaching en langue française écrite.