Développement personnel : par quoi commence-t-on?

La réponse est évidente… alors faisons d’abord ensemble un petit détour, oh tout petit… 🙂

Imaginez toutes sortes d’événements auxquels vous êtes confrontés quotidiennement. C’est peut-être la sonnerie irritante de votre réveil (je pourrais vous conseiller de changer de sonnerie mais l’énervement serait simplement remis à plus tard… quelques jours , un mois peut-être avant que cette nouvelle sonnerie ne vous crispe à nouveau!). C’est peut-être aussi, dans le cadre de votre job, un partenaire ou un client qui vous agace, se montre désagréable, ou incompétent, inefficace, ou stressé… (Vous pourriez changer de travail, de collège, de mari, de femme ou d’ami, cela n’y changerait rien : là encore, au bout d’un certain temps, vous vous retrouveriez dans les mêmes situations désagréables, conflictuelles, etc.) Bref, à certains moments, vous sentez la moutarde qui vous chatouille les narines, le rouge colorer vos joues, votre coeur s’emballer… ou au contraire vous vous sentez abattu, déprimé, vidé. Pire, quel que soit l’état émotionnel dans lequel vous vous êtes laissés embarquer, vos actions deviennent réactions et vous envenimez les situations, les relations. Combien de fois vous arrive-t-il de regretter un accès de colère? Un mot malheureux? Personne n’échappe à ces sautes d’humeur…. Néanmoins, nous disposons tous d’une ressource essentielle : le calme intérieur. C’est l’unique réponse à la question initiale du sujet qui nous préoccupe, c’est la condition première à toute démarche de développement personnel si l’on veut apprendre à mieux se connaître et à mieux gérer ses ressources. Pourquoi? Parce que le calme vous permet de remettre de l’ordre dans vos idées quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez. Vous devenez plus efficace et votre esprit peut ordonner l’ensemble des informations dont il dispose pour en faire rapidement la synthèse. Vous agissez en pleine conscience. Parce que le calme intérieur vous apporte le détachement nécessaire par rapport aux émotions et qu’il vous permettra de supporter ou d’accepter plus facilement une contrariété, voire de la résoudre.

Demandez-vous, là, maintenant, tout de suite : comment c’est, quand je suis calme et serein?…